• Prévenir les RPS & Améliorer la QVT
  • Transformer la filière RH
  • Changement
  • DRH
  • Management

Certains viennent de terminer leurs vacances de printemps, d’autres les débutent à peine, toujours dans le même contexte…. un environnement clos, en famille ou pas, avec les enfants ou pas… La seule certitude, nous restons confinés !

Chaque jour, chaque semaine, fait apparaître les signes de changements qui s’opèrent soit de manière visible et soit de façon plus insidieuse.

La date du lundi 11 Mai, nouveau centre des débats de nos « apéros visio » et des intervenants télévisuels, ne sera que le début d’un long chemin où de nombreuses cartes économiques et sociales vont être redistribuées, par-delà l’été, jusqu’à la fin 2020 et sans doute jusqu’en 2021.

Voilà plus d’un mois que je vis comme vous tous.tes cette épreuve, ce moment, cette période… choisissez votre mot. Pour ma part je choisi « expérience imposée » !

L’occasion de faire un bref bilan de cette « expérience » :

1- L’enjeu de l’équilibre vie pro/vie perso n’a jamais été aussi concret que depuis 1 mois ! la 1ère semaine a été semblable à un chaos organisationnel. Tout le monde : clients, collaborateurs, prestataires, associés ont continué à « produire », prévoir, organiser les agendas comme si le Télétravail allait faciliter cette période ! Sauf que le Télétravail confiné, ce n’est pas le Télétravail !
Personnellement, nous avons mis 2 à 3 semaines avec ma femme pour trouver une organisation, s’autoriser à refuser des réunions, faire en sorte que nous puissions, tous les 2 participer à nos zooms, teams, call, visio… avec notre fille de 7 mois entre nous.

J’avoue que je n’en ai jamais autant profité ! Quel paradoxe (et ce n’est pas le seul) :

  • n’est-il pas normal de voir grandir ses enfants plutôt que de les confier à d’autres…
  • n’est-il pas rassurant de voir la joie des enfants qui peuvent en cette période, autant, profiter de leurs parents (ou pas… !) et quels défis nous attendent de les remettre à l’école plus tard…

Découverte aussi, pour beaucoup, du métier d’enseignant, des plans de charges des cours, des enjeux d’une éducation nationale qui vit en direct une mutation digitale à la vitesse d’une Formule 1 !

2. L’enjeu du développement accéléré des compétences d’animation à distance !

La « visionnite aigüe » a été l’autre virus invisible qui a envahi nos foyers, voire, les a pollués ! Pour les célibataires en Télétravail, c’est même devenu une overdose, jusqu’à 7h de visio et de réunion à distance.

Découverte des intérieurs de nos collaborateurs, des enfants de nos directeurs qui le rendent plus humain (ou moins …), de nos clients, collègues, chefs ou RH !

Nous sommes nombreux à avoir boosté nos compétences de management et/ou animation à distance, maîtrisé les chats, les visios, les calls… dynamisé nos interventions, trouvé des moyens de rester attentifs, de gérer le temps, de répartir la parole (ou de la piloter !)

3. L’enjeu du management RH et de gestion financière de crise en mode adaptation de chaque jour !

La mise en place du chômage partiel, la pose des congés et des RTT, les prises en charge des charges sociales, la gestion des absences pour maladie, la gestion des droits de retrait, la mise en place des actions de prévention entre collègues, avec les prestataires, les clients…

la mise en place des réunions à distance, des communications de crise, la gestion des « fakes news »…, des communications internes, externes…

Bref, deux semaines de tsunami pour les professionnels RH, dont beaucoup pensent qu’ils ne sont qu’un centre de coûts… pour la peine ils sont devenus centre de performances !

De même les services financiers et comptables ont dû revoir leur copie, tous les budgets sont à revoir, les prévisionnels à repenser, les priorités de dépenses à redéfinir, les crédits à reporter (ou pas !), les abonnements à annuler, les impayés à solder, …. et j’en passe.

4 – L’enjeu dans nos métiers de prestataires RH !

En quinze jours, toutes nos prestations de formation et d’animation de séminaires ont été annulées. Un impact sur le CA qui, en quelques jours, prédit des lendemains compliqués. Heureusement nos prestations de conseils et d’accompagnements individuels persistent jusqu’à ce jour !

Une autre guerre, celles des mailings, webinaires et e-learning, vient de commencer. Des “petits jeunes” qui font leur chemin et des plus “anciens” qui tremblent face à tant d’innovations soudaines.

Plusieurs stratégies se présentent à nous, celle que je préfère : celle de l’opportunité ! L’opportunité de s’adapter, d’être un partenaire de conseils face aux problématiques de nos contacts RH, Managers, Directeur pris dans un tsunami de changement. Une opportunité de se différencier, d’adapter nos prestations, de les faire muter, d’être dans le “sur-mesure”. Et puis, tenter, oser, initier pour faire que la promesse « RH à dimension humaine » ne soit pas que des mots ! Au fond, il ne s’agit pas d’accompagner de nouveau style de management ou de pilotage RH… mais de manager et piloter les RH dans une situation nouvelle ! Quel challenge !

Alors, l’annonce du 11 mai permet de se projeter sur une timide reprise, une reprise quand même… mais, une reprise vers quoi ?

Où allons-nous tous, prestataires, entreprises, industriels, services, commerçants, administrations… ?

Dans cet « après » où :

  • Les « particuliers-salariés » peuvent prendre le temps de réfléchir sur leur carrière, leur poste, le sens de leur travail et son utilité,
  • Les managers et professionnels RH auront renforcé leurs animations à distance, où le télétravail, les zooms, teams, webinaire auront envahi notre travail mais auront démontré à beaucoup que l’on pouvait faire « autrement – différemment », et en total autonomie… ?
  • Des secteurs d’activités qui paieront le prix de ces mois de « pause », de « sans bruit », « sans avions », « sans voitures »,
  • Des secteurs qui auront tiré l’épingle du jeux de « la proximité / du local », du « made in France », du « respect de l’environnement », du « collectif & solidaire », du « produits de 1ère nécessité », du « du bien-être »…

Que va t’il se passer quant au travail, dans les industries, les services de ceux :

  • Qui sont les moins bien payés, ceux qui occupent des fonctions peut reconnues (caissière, éboueur, agent d’entretien, aide-soignant, livreur, comptable…) vont prendre conscience que
    • L’on avait besoin d’eux, pour vivre simplement ?
    • Ils étaient les plus exposés par leur nécessité ?
  •  Qui sont les mieux payés, ceux qui sont reconnus et mis au-devant de la « réussite » ne sont pas ou plus essentiels ?
    • Sont préservés et ont les moyens de travailler à distance ?
  • Qui sont dans des secteurs délocalisés qui vont pouvoir se relocalisés… ?
  • Qui étaient des Talents et montrent leurs craintes, leur détachement, leurs freins aux changements… ?
  • Qui étaient des collaborateurs parmis d’autres et montrent leurs ressources, leur engagement, leur résilience ?

Face à une telle expérience, même imposée, chacun aura sa stratégie :

  • Ceux qui vont la transformer en opportunité, s’adapter, innover, se différencier, embarqués
  • Ceux qui vont protéger leurs acquis, se recentrer sur leurs points forts,
  • Ceux qui vont laisser tomber et tout changer,
  • Ceux qui vont ne rien faire et attendre des jours meilleurs,
  • Ceux qui vont essayer d’être entre tout ça !

Et vous, quelle sera votre stratégie ?

 

Jean-Marc SEGUI

Directeur Associé UMANOVE – Expert Médiation & Conseil Formation RH

Vous avez une question ?
Envoyez-nous un message pour organiser notre prochaine rencontre.
  • Toulouse
  • Paris
Nous écrire